Steam et le zonage des jeux, rétroactivement…

14 mai 2014 2 Commentaires

steamSteam, plate-forme principale de vente de jeux PC dématérialisés gérée par Valve. Aimée par une majorité, celle-ci ne reste pas exempte de nombreux défauts. Ici nous nous attarderons sur les jeux qui petit à petit sont toujours plus à être « zonés », autrement dit, dont la région dans laquelle vous devrez être pour activer le jeu sur votre compte Steam et/ou pour pouvoir y jouer sera limitée. Ceci ayant pour but assez évident d’éviter les achats de jeux dans des pays où ils sont moins chers, tels que la Russie, le Brésil, etc. Et il arrive que cette restriction géographique soit mise en place de manière rétroactive, une fois les achats effectués…

La mondialisation : Oui, mais en sens unique.

C’est comme ça que ça marche sur Steam, et sur beaucoup d’autres sites de vente, souvent. Ils vendent partout, mais vous ne pouvez acheter qu’à un seul endroit, tout du moins « officiellement ». Les revenus ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre. L’idée de varier les prix en fonction du pays est donc bonne, voire nécessaire. Le soucis pour la plate-forme de vente, ça va être d’empêcher l’achat de ces jeux moins chers par des habitants d’autres régions. C’est pour cette raison que les jeux sont zonés, au même titre que les DVDs, les consoles de jeux…

Sur Steam, il y a un magasin pour chaque pays. Non, ils ne s’amusent pas à faire un magasin par pays, mais les titres présents à l’achat sont paramétrés selon les pays et régions. Et chaque magasin affiche les prix en monnaie locale. Parmi ces paramètres on retrouve le prix, la disponibilité à l’achat (certains jeux sont indisponibles selon les pays), et bien d’autres. Ici en France, on a 99% du temps droit à un prix « pigeon ». Ça consiste à prendre le prix des États-Unis en dollars, et à changer le signe en euros sans convertir quoi que se soit. Comment ? 1$ ne fait pas 1€ ? Mais on ne veut rien savoir. Business is business. Et détrompez-vous, ce n’est pas que sur Steam qu’on peut voir cela. Notez que je ne cherche pas à savoir à qui la faute, je ne fais que constater. Ça peut être l’éditeur, le développeur si se sont des indépendants, Valve ou tout le monde, peu importe. Juste pour en finir sur ce point, aujourd’hui Mercredi 14 Mai 2014, sur un jeu de 50$, avec leur règle d’1$ étant égal à 1€, ils se prennent un bonus de 37% sur notre tête.

Et après ?

De plus en plus d’utilisateurs inscrits sur Steam en ont un peu marre de se faire plumer sur les prix. C’est là qu’intervient certains sites qu’on appellera « marchés alternatifs ». D’après les conditions d’utilisation de Steam, la seule action qu’ils ne souhaitent pas que vous fassiez concernant un achat, c’est de masquer votre véritable pays :

Vous acceptez de ne pas utiliser de mécanisme de proxy IP ni d’autre méthode visant à masquer votre lieu de résidence, que ce soit pour contourner des restrictions géographiques sur le contenu de jeu ou pour effectuer des achats à un tarif non applicable à votre pays, ou dans tout autre but. Le non-respect de cette obligation peut entraîner la résiliation de votre Compte.

Et là, les marchés alternatifs sont forts utiles. Avec la possibilité d’acheter des jeux « pour offrir », et la possibilité d’échanger sur Steam vous pouvez obtenir des jeux moins chers. Rien qu’un jeu échangé venant des États-Unis, on paie 37% de moins, cf. plus haut. Maintenant vous prenez le pays où les jeux sont quasiment tout le temps le moins cher, la Russie. Vous aurez jusqu’à 80% de réduction sur le prix. Bien sûr celui qui vous échangera le jeu prendra sa part, à vous de fouiller les annonces sur un site comme TF2Outpost et de trouver le moins cher. La monnaie d’échange est quasiment exclusivement des clefs TF2 (elles aussi trouvables moins chères, sur le forum de SourceOP notamment), puisqu’il n’est pas possible actuellement d’échanger de l’argent via Steam. Seulement vous comme moi ne sommes pas dupes. Ça ne pouvait pas durer.

Restriction géographique des jeux, parfois même rétroactivement…

Le zonage des jeux sur Steam n’est pas nouveau. Le problème en revanche c’est la visibilité de celui-ci, même encore aujourd’hui. Il y a quelques temps, j’avais fait un petit guide sur la façon d’obtenir des jeux Steam moins chers. Ce guide n’est plus d’actualité suite à quelques changements. L’arrivée d’un nouveau paramètre pour les jeux au doux nom de AllowCrossRegionTradingAndGifting. En plus compréhensible, c’est une variable autorisant ou non d’offrir / échanger le jeu entre différentes régions. De cette façon, c’est la véritable fin de la possibilité d’obtenir les jeux moins chers. Tous les jeux n’interdisent pas cela, mais de plus en plus empêchent ces échanges, que se soit des studios AAA ou des indépendants.

Bien, on sait tous qu’un jeu sera soldé tôt ou tard, souvent de plus en plus tôt aussi pour certains. Et vous avez raison. Mais il reste encore un ou deux soucis. La visibilité pour commencer. Quand un jeu est zoné, la moindre des choses, c’est de l’indiquer. Jusqu’à il y a peu de temps, ce n’était jamais fait. La seule façon de le voir était de passer sur le bouton d’ajout au panier pour voir le « code produit » dans le magasin français, et dans le moins cher, russe souvent. Un autre moyen, encore fonctionnel en temps normal celui-ci, est d’utiliser SteamDB en recherchant le jeu désiré sur le site pour vérifier qu’il n’y a pas de « packages » spécifiques à certains pays, dont celui où le jeu est le moins cher. Et on en vient au problème final : zonage rétroactif !

Les premières et nombreuses occurrences remontent à un peu plus de 2 mois, fin Février. En bref et en simplifié, vous vouliez un jeu un peu cher dans votre pays. Quelques clefs TF2 achetées, et un échange effectué avec quelqu’un ayant acheté le jeu en Russie, vous avez votre jeu au prix d’une bonne solde. Et puis les développeurs et/ou l’éditeur décident que tous les jeux achetés en Russie resteront en Russie. Félicitations, vous avez un jeu inutilisable. Les joueurs ne se sont bien sûr pas tous laissés faire. Outre les 2 ou 3 revendeurs russes généreux ayant accepté d’annuler l’échange en reprenant leur jeu et en redonnant les clefs TF2, les autres ont exprimé leur mécontentement face à cette arnaque (ndlr : changez les règles d’un contrat unilatéralement, c’est assimilable). Heureusement pour une bonne majorité, ce zonage rétroactif fût annulé sur bon nombre de jeux, dont The Banner Saga.

Added AllowCrossRegionTradingAndGiftingfalse (February 20, 2014 – 12:31:02 UTC)
Removed AllowCrossRegionTradingAndGiftingfalse (February 21, 2014 – 11:20:14 UTC)

En revanche, ceux ayant tenté de prendre South Park: The Stick of Truth (Éditeur : Ubisoft, pour situer) se sont retrouvés moins chanceux, toutes les copies zonées rétroactivement le sont toujours.

Added AllowCrossRegionTradingAndGiftingfalse (February 20, 2014 – 12:26:25 UTC)

Ce manque de visibilité du zonage, et son application rétroactive continue son chemin avec comme dernier exemple en date : Bound By Flame. Un bon exemple d’ailleurs puisque quelque soit le pays du magasin, le « code produit » lors de l’ajout au panier est le même. Seulement en modifiant à « faux » le paramètre qui à la base autorise d’offrir et d’échanger le jeu, celui-ci se transforme en une copie zonée. Ayant d’ailleurs pris ce jeu, c’est comme ça qu’à la base avec une copie activable partout, je me suis retrouvé avec une copie zonée « RU+CIS ». Face à cette pratique, je me bats avec le support Steam. Et je mettrai probablement l’article à jour s’il y a du nouveau.
Mise à jour le 16 Juillet 2014 : Face à un support Steam inutile, un tweet envoyé au studio qui a développé Bound by Flames m’indiquant de contacter Focus, j’ai fini par avoir le jeu aujourd’hui même. Un peu plus de 2 mois après l’achat. J’ai toujours ma copie zonée dans mon inventaire Steam, mais le support technique m’a donné une clef Steam afin que je puisse activer une copie du jeu sur mon compte. Voici le message reçu mettant ainsi fin à cette longue procédure :

Bonjour,

J’avais remonté votre message aux responsables mais je n’ai pas eu de retour.

Ceci dit, notre support technique n’est pas à l’origine de ce changement, pour la simple et bonne raison que nous n’avons pas l’outil pour le faire.
De plus notre support technique ne prend pas ce genre de décision.

Tout ce que je peux faire, c’est de vous donner une nouvelle clé : XXXXX-XXXXX-XXXXX

Cordialement.

Peut-être aurons-nous des nouvelles quant à ce qui s’est passé exactement au sujet de ce zonage rétroactif. Wait & See…

Pour conclure, Steam devrait clarifier dès l’arrivée d’un jeu sur leur magasin si oui ou non il est zoné ou le sera, et non attendre plusieurs jours / semaines pour le faire, une fois que de nombreux joueurs ont acheté le jeu. Modifier un bien acheté, c’est assez douteux comme pratique.

Tags: , , , , , Jeux vidéo

2 Commentaires pour l'article “Steam et le zonage des jeux, rétroactivement…”
  1. Raoul dit :

    « Les revenus ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre. L’idée de varier les prix en fonction du pays est donc bonne, voire nécessaire. »

    Mais c’est complètement aberrant de lire ça !
    Alors maintenant un produit crée par une entreprise privée est vendu à un prix différent suivant le salaire du client ? Bravo… Super… Extraordinaire…

    Alors pourquoi ils ne feraient pas la même chose dans le pays lui-même ? Les riches payent plus cher que les pauvres ? C’est pas le principe ? Et puis tant qu’à faire faisons pareil avec les voitures, les billets d’avion, les maisons etc…

    Non mais vous utilisez vos cerveaux des fois ?

    • Harest dit :

      Je vais me limiter dans ma réponse pour ne pas paraître insultant mais je vous invite à consulter les salaires moyens de différents pays. Ça vous permettra à l’avenir d’éviter de telles énormités.
      Aussi, au cas où ce n’était pas clair pour vous, les prix différents selon les pays ça existe depuis un moment, et heureusement vu les différences de revenus.

Répondre

(required)

(required)


La démesure – Poésie

Libres de faire ce que l’on nous impose Esclaves d’un monde où personne n’ose Nous ne savons que faire...

La mémoire de l’eau

Voici quelques photos ayant pour thème la mémoire de l’eau, précédemment exposées aux jardins Jean Marie Pelt à Metz...

Reset The Net, le 5 Juin

Nous participerons à #ResetTheNet le 5 Juin prochain en guise de protestation contre la surveillance de masse. Nous rendrons...

Steam et le zonage des jeux, rétroactivement…

Steam, plate-forme principale de vente de jeux PC dématérialisés gérée par Valve. Aimée par une majorité, celle-ci ne reste...

Edito après un an de silence

Eh oui, une année s’est déjà écoulée depuis le dernier article sur ce site. Faute d’avoir une envie quelconque...

Preview d’un shmup : DRM aka Death Ray Manta

Après une longue période d’inactivité, voici un article un peu spécial pour vous présenter un shoot’em up ou shmup...

[Indie Prez] Hack, Slash, Loot

Après plus de 3 mois depuis le premier épisode de la « série » Indie Prez consacrée à la présentation de...

Nouveau bundle : Alpha Collection #1 – Indie Royale

Et un nouveau pack de jeux indépendants est en ligne sur Indie Royale ! Cette fois-ci consacré à des...

Edito du 1er Février 2012

S’il y a bien une chose dont on peut être sûrs, c’est que cette année démarre plutôt fort. On...

Demande de relèvement du plafond de la dette aux Etats-Unis #bis

On a parlé de la perte du triple A pour la France et 8 autres pays Vendredi dernier. Tout...